Destin de Désirée



 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie B. Wilson
Leader
Leader
avatar

Age : 28
Messages : 951

MessageSujet: Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs   Jeu 28 Nov 2013 - 15:44

Extrait chapitre 4 ~ Les fondateur
L'extrait est le début du chapitre, lorsque Désirée entreprend de se rendre en Hongrie. La version a quelque peu changer par rapport à la précédente. Je vous laisse découvrir ce qui a changé, ou juste découvrir pour ceux qui ne connaissaient pas l'ancienne version Smile



Un passant me bouscule violement, je me retourne pour m’apprêter à lui râler dessus, mais à quoi bon, il ne comprendrait rien. Je me contente de lui lancer un regard noir, il semble s’en satisfaire, ce qui me rend folle de rage. Qu’est-ce qui m’a pris de venir ici seule ? Dans cette ville immense ? J’avance lentement sur le trottoir, que je trouve bien trop petit d’ailleurs. A quoi pensaient-ils lorsqu’ils ont construit ce pont ? La route est géante, et les passages prévus pour les piétons minuscule ! Je n’ose compter le nombre de rétroviseurs me passant à juste quelques centimètres des bras. Un klaxon vient alors toucher le dernier nerf encore calme de mon esprit, je crie au milieu de la foule et des voiture, et me met à courir à la recherche d’un coin calme. Une fois le pont infernal traversé je me dirige vers une ruelle, le soleil est à son zenith, il ne fait pas chaud pour autant. Je m’appuie contre un mur, et me laisse tomber pour reprendre mon souffle et retrouver mes esprits.

Quelques temps auparavant, j’étais encore avec l’amour de ma vie, Gabriel. On avait prévu de s’en aller quelque temps en Espagne ensemble. Seulement je n’avais pas vraiment prévu l’évènement qui a suivis notre décision…
~ Tu pensais vraiment que j’allais te laisser vivre en paix à te faire des mamours avec ton chéri chérinou ? Si ? Tu croyais ?
Je me souviens avoir raidi tous les muscles de mon corps, toutes les parties imaginables.
- Désirée ?
Ma mâchoire s’était serré, je ne voulais pas lui dire qu’elle était de retour, j’étais tellement heureuse jusqu’à ce qu’elle se manifeste.
~ Penses-tu pouvoir vivre ton amour au grand jour, et t’en tiré comme si de rien était ?
Mes yeux s’étaient fermés, j’aurais voulu arrêter le temps, que le moment d’avant reste pour toujours.
- Désirée…
Sa voix n’était plus qu’un murmure. Il avait compris, il me connait mieux que personne. Mes yeux s’étaient ouverts de nouveau pour le regarder, d’un air désolé. Et inquiet.
- Je pensais qu’en ayant donné ta vie pour moi, tu l’avais détruite…
Si seulement c’était vrai. Pensais-je.
~ Mais ce n’est pas le cas. J’en connais qui vont vous tomber dessus, et crois-moi, même moi je n’aimerais pas tomber sur eux.
- Eux ?
J’avais pensé à voix haute. Gabriel avait froncé les sourcils.
- Eux ? A-t-il répété.
~ Les fondateurs. Ceux qui m’ont créé, ou du moins, ceux qui ont permis de me matérialiser via un vaisseau, et ce vaisseau aujourd’hui, c’est toi.
- Les fondateurs.
J’avais répété pour que Gabriel suive. Il avait fait les gros yeux, ce qui m’avait terrifié. Il a rarement ce genre d’expression sur le visage.
- Que veulent-ils ?
~ Ta peau ! Avait hurlé Emeraude dans ma tête. Je ne comprenais pas pourquoi Gabriel parlait de ces personnes, au présent. Ne devraient-ils pas être morts aujourd’hui ? A quoi pensait Emeraude, et pourquoi me le dire sinon pour me mettre en garde contre un danger pouvant la menacer elle-même.
~ Ecoute, je ne suis pas du genre peureuse, mais si tu ne trouves pas vite un moyen de remédier à cela, à cette mascarade qu’est ton couple ou le peu qu’il y a entre vous, je me manifesterais pour le tuer à nouveau. Éloigne-toi de lui, ou pleure sa mort, à toi de choisir.
Mon corps parcourus de frissons, était au bord de l’explosion. Ma salive était repartie au fond de ma gorge, un nouveau choix s’offrait à moi, je ne pouvais le contourner.
- Désirée ?
La voix de Gabriel m’avait fait sursauter.
~ D’accord, mais laisse-moi lui dire au revoir.
J’avais pris son silence pour un accord entre nous. J’avais plongé mes yeux dans ceux de l’ange qui se tenait devant moi.
- Je dois partir.
Son regard interloqué m’avait indiqué que ce ne serait pas chose facile de le convaincre de me laisser partir seule.
- Hors de question.
Son visage fermé, était une réponse formelle. J’avais serré ses mains plus fort dans les miennes.
- Mon géniteur, Tarek a vécu en Hongrie, à Budapest, je dois m’y rendre pour trouver des réponses.
Mes mains s’étaient mises à trembler, parfait pour rester crédible… Ses yeux plongés dans les miens, étaient complètement résigné.
- Ce n’est pas une explication suffisante pour moi. Tu as tout à coup décidé de partir seule, alors que trente seconde avant, tu étais si heureuse qu’on parte ensemble. Notre destiné doit se faire à deux, je le sais !
J’avais soupiré d’agacement.
- Tu le sais ?
- Mon père m’avait compté un soir, avant ma première transformation, qu’un long chemin m’attendait, mais que je ne serais jamais seul. Que j’allais être confronté à des choix. Si la légende dit vraie, nous ferions bien de rester ensemble.
J’étais blessé de voir qu’il en savait bien plus que moi, et qu’il n’avait jamais daigné le partager avec moi. Il m’avait parlé des fondateurs, au présent, savait-il quelque chose là-dessus ? Et cette légende, qu’elle était-elle ? Je l’avais interrogé du regard, en vain.
- Avons-nous vraiment des secrets l’un pour l’autre ?
Son regard était devenu agacé. Et le ton de sa voix glaciale.
- Que t’as dit cette vipère tout à l’heure ?
Je n’avais aucunement la réponse à sa question, je la connaissais, mais je ne pouvais la lui donner. Il me fallait juste m’en aller.
- Va-t’en.
Mes mains étaient retombées le long de mon corps, et l’impact avait fracassé mon cœur avec dureté. J’avais sondé son visage pour être bien sûre de ce que je venais d’entendre…
- J’espérais que tu restes auprès de moi par choix, parce que l’amour est plus fort que ce fichu destin qu’on nous a étiqueté, mais je vois que tu n’as plus besoin de moi pour le tien, nos chemins se séparent donc ici.
Que ces paroles m’avaient fait mal. J’avais donné ma vie pour lui, et voilà qu’à présent, il doutait de mes sentiments. Comment pourrais-je expliqué que je suis corps et âme à lui, alors que je m’apprêtais à partir loin ?
- Va-t’en !
Les mots répétés raisonnaient dans ma tête, comme une vengeance d’avoir laissé ma sœur partir, partir tout répéter aux autres. Mon cœur avait implosé et c’est à ce moment que j’avais choisi de m’éclipser à Budapest.

Les larmes inondent mon visage. Je n’arrive toujours pas à croire qu’il m’ait parlé comme cela, et qu’il ait osé employer des mots totalement faux. Est-ce que cela sonne le début réel de cette guerre qui n’est même pas la nôtre ? Est-ce qu’il a attaqué les miens ? Safir… Je suis tellement inquiète. Au moins, il sait que je suis à Budapest, j’ai jugé bon de le lui dévoiler… Etait-ce une bonne idée cependant ?
~ A ton avis ?
Cette voix dans ma tête va me rendre folle !
- Akkor majd jól ?
Je sursaute et me lève immédiatement. Quelqu’un avait remarqué ma présence dans la ruelle. Une femme assez âgée se tient là devant moi, ses cheveux sont colorés en marron foncé, mais ses racines apparentes sont grises. Elle porte un foulard sur la tête, il est violet foncé et blanc. Naturellement je n’ai rien compris à ce que m’a dit cette femme, mais elle semble inquiète. Je souris en hochant la tête pour dire que je vais bien, en espérant m’en débarrasser. Elle me sourit à son tour et reprend son chemin. En la regardant partir, je découvre un homme au loin me fixer, je souris pour montrer que je vais bien, espérant trouver la même réaction que la vieille dame, cependant ce n’est pas le cas. Son regard est toujours fixé sur moi. Mon sourire s’efface alors et j’entreprends de marcher au fond de la ruelle à l’abri des regards afin de me téléporter chez Tarek.


« Ne fait pas de ta vie un obstacle »
FRANCHI LE PLUTÔT AVEC ELEGANCE




Le Journal d'Eve | Me contacter | Le facebook DDD | Mon WattPad
Revenir en haut Aller en bas
http://dddesiree.forumy.biz
Stacy
Tentation
Tentation
avatar

Age : 24
Messages : 836

MessageSujet: Re: Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs   Sam 30 Nov 2013 - 10:40

J'ai l'impression que par rapport a l'ancienne version tu décris beaucoup plus, on as vraiment l'impression d'y être ! Mais j'ai pas la première version sur les yeux, donc c'est juste ce que je me rappelle, j'ai peut-être la mémoire qui fonctionne mal :P
J'adore la conversation Désirée/Émeraude, tu l'as bien tournée !
" Akkor majd jól ? " Ça veut vraiment dire quelque chose ? Very Happy


    Histoire éternelle. ◇Qu'on ne croit jamais. De deux inconnus, qu'un geste imprévu, rapproche en secret... ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Julie B. Wilson
Leader
Leader
avatar

Age : 28
Messages : 951

MessageSujet: Re: Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs   Dim 1 Déc 2013 - 21:35

lol! oui, ça veut dire "tout va bien?" ou "ca va?" je sais plus exactement, mais la dame vient voir si Dez a besoin d'aide ^^
La première version est similaire, mais comme tu l'as judicieusement remarqué, je décris BEAUCOUP plus tout l'environnement, et j'ai ajouté quelques détails qui ne modifie pas grand chose mais amène une amélioration de la lecture je trouve.

Quand je vais vous mettre des extraits complètement inédits, il n'y aura plus de comparaison possible!! Il y a quelques chapitres que j'ai écris, qui n'existaient pas dans la première version, et des passages que j'ai totalement enlevé. Des passages que je jugeais finalement inapproprié pour ce deuxième tome.

J'ai également amener Balt plus tôt, mais il ne fais que des apparitions furtive, Dez apprend plus tard qui il est. Bientôt un nouvel extrait!!! Very Happy


« Ne fait pas de ta vie un obstacle »
FRANCHI LE PLUTÔT AVEC ELEGANCE




Le Journal d'Eve | Me contacter | Le facebook DDD | Mon WattPad
Revenir en haut Aller en bas
http://dddesiree.forumy.biz
Stacy
Tentation
Tentation
avatar

Age : 24
Messages : 836

MessageSujet: Re: Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs   Lun 2 Déc 2013 - 11:00

Ouais, c'est ce que je pensais trop forte Cool
Et ben ça change tout ! Ouais, une bonne amélioration moi j'uis fan !
Nouvel extrait !! :24: :24: :24: 


    Histoire éternelle. ◇Qu'on ne croit jamais. De deux inconnus, qu'un geste imprévu, rapproche en secret... ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Aliya
Vie normale
Vie normale
avatar

Age : 21
Messages : 13

MessageSujet: Re: Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs   Mar 23 Sep 2014 - 21:10

* Et là, Aliya débarque dans le bouquin pour foutre 2 ou 3 baffes à Gabriel qui agit comme un crétin, et ressort ensuite pour continuer la lecture de cet extrait * Non mais plus sérieusement quel crétin! Il pourrait être un peu plus compréhensible non?! Pfff... c'est bien un mec tiens! (La meuf qui vit le livre comme si c'était sa propre vie )
Revenir en haut Aller en bas
Ahava James
Vie normale
Vie normale
avatar

Messages : 20

MessageSujet: Re: Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs   Dim 28 Sep 2014 - 7:38

Je crois que Gabriel s'y prend comme un manche avec Dez. Il aurait peut-être besoin de quelques cours sur les femmes celui-là. Maintenant, j'espère que Désirée va trouver des réponses en Hongrie pour savoir ce que lui veulent les fondateurs et tout le reste. Quant à Balt, j'ai hâte qu'il arrive car lui sait comment s'y prendre avec elle, la rassurer et tout. Vivement la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extrait chapitre 4 ~ Les fondateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je t'ai tant attendu " Extrait chap 1"
» [shôjo] Doors of chaos
» Roman : L'homme Dual
» LES FLEURS BLEUES de Raymond Queneau
» Malo de Lange, fils de voleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destin de Désirée  :: Coin Lecture :: La saga Destin de Désirée :: Tome II-
Sauter vers: